Ornézan

La commune est située en bordure du Gers et de la D929, reliant Auch à Lannemezan, à 16 km d’Auch et 2 km de Seissan.

Ornézan (Ornesan en gascon) proviendrait du patronyme Ornatius, signifiant le domaine d’Ornatius

Mairie

Adresse : 32260 Ornézan
Tél et Fax : 05.62.66.23.90
Mail : mairie.ornezan@wanadoo.fr

Maire : Mr SAVARY Etienne
Secrétaire : Nathalie MULLER
Heures et jours d’ouverture : Tous les Vendredis de 9h à 12h et de 14h à 19h – Le 1er samedi du mois de 8h à 12h / Les autres semaines : le mardi de 8h à 12h

Les élus

Maire : Etienne SAVARY (Délégué titulaire Val de Gers)
Adjoints
1er : Pierre VIGNAUX (Délégué Suppléant Val de Gers)
2ème : Alain MONTAUD
3ème : Lionel CENAC
Conseillers municipaux :
DASTUGUE Béatrice, DEVALLE Sébastien, GOYER Laurent, MAIDON Martine, MONTAUT A, RINCON Joseph, VRIZZI Karine

Des chiffres

Superficie : 1219 ha
Population : 238 habitants
Nom des habitants : Onézanais(es)
Distance
Auch : 16 km
Toulouse : 92 km
Tarbes : 69 km

Scolaire

École : Oui
Clae : Oui

Calendrier des manifestations

  • Fête de la Ste-Catherine, le dimanche de novembre qui suit la Ste-Catherine
  • Fête de la St-Jean
  • Soirées à thèmes dans l’année

À voir

  • Église Ste-Catherine du XVIII°
  • Château d’Ornézan (privé / pas de visite)
  • Moulin à eau (privé)
  • Pont sur le Gers
  • Nombreuses croix
  • Écomusée d’Ornézan

Historique

Ornézan est un Castelnau de fondation seigneuriale qui a obtenu des coutumes en 1320-1322.
Le manoir seigneurial construit au XIII° par les D’Ornézan, en partie détruit et vendu à pacte, est réparé et agrandi par Catherine de Foix vers 1505. Puis le château repasse aux mains des D’Ornézan avant d’être acheté par la famille du paléontologue Louis Lartet. Aujourd’hui, le château est une résidence privée.
Des vestiges, mosaïques notamment, conservées à St-Germain-en-Laye, ainsi qu’un grand four de tuiles trouvé en bordure de la D929, attestent une occupation gallo-romaine au lieu-dit St-Pé.
Une épitaphe paléo-chrétienne sans doute mérovingienne est découverte également à St-Pé, qui devait recouvrir une nécropole mais sûrement aussi la 1ère église de la paroisse d’Ornézan.
Louis Lartet, le fils d’Edouard Lartet, a dirigé des fouilles sur ce vaste ensemble situé sur la rive droite du Gers.