Mont d’Astarac

Le village de Mont d’Astarac accessible par la D40 et la D228 est limitrophe du département des Hautes-Pyrénées. Il est bordé au nord par Arrouède, à l’est par Manent-Montané, au sud par Casterets (Hautes-Pyrénées) et à l’ouest par Chélan. C’est sur cette commune que se trouve le point culminant du département du Gers au lieu-dit « Tuco » à une altitude de 386 m.

Mont d’Astarac (Lo Mont d’Astarac en gascon) provient très probablement de la situation du village (comté d’Astarac) et du point culminant au lieu-dit « Tuco » mais peut-être aussi du nom « Montagnard » qui lui a été donné à la Révolution.

Mairie

Adresse : 32140 Mont d’Astarac
Tél / fax : 05.62.66.04.70
Mail : ten.e1508778008nozo@1508778008carat1508778008sadtn1508778008omeir1508778008iam1508778008
Maire : Mme Françoise CASALE
Secrétaire de mairie : Véronique CARRAU
Heures et jours d’ouverture : Mardi 15h-19h

Des chiffres

Altitude : 342 m
Superficie : 805 ha
Population : 102 habitants
Nom des habitants : Mont d’Astaracais(se)

Distance
Auch : 35 km
Toulouse : 100 km
Tarbes : 70 km

Scolaire

École : Panassac (RPI Monlaur Bernet, Chélan, Aujan Mournède, Panassac)
Clae : Panassac
Transports scolaires : ils sont assurés par le Conseil Général qui procède à 1 ramassage pour l’école primaire et à 1 ramassage pour le collège de Masseube

Les élus

Maire : Mme Françoise CASALE
Adjoints
1er : M. FORGUES Maurice
2ème : M. ADER Cédric
3ème : M. DAUZIER Didier
Conseillers municipaux
MONCASSIN Maryse, DUTREY Jean-Christophe, LATAPIE Maryse, DUCLOS Eric, MONCASSIN Pascal, SORBET Marie-Laure, TOULON Dominique

À voir

  • La porte de ville
  • Église Saint Laurent et ses peintures murales du XVè siècle.
  • Motte féodale

Calendrier des manifestations

  • Fête Locale : 1er Week-end d’Août
  • Re-fête : 2ième Week-end de Septembre

Historique

Après avoir hérité du comté d’Astarac de son père Garcia Sanche dit « le Courbé » alors comte de Gascogne; Arnaud Garcia établit son château sur le point culminant de Mont d’Astarac. Les successeurs d’Arnaud Garcia y demeureront durant un siècle.
Situé à l’est de l’édifice et protégé par un fossé, le village devient la première capitale de l’Astarac en 930. Pour en renforcer la défense, une Tour Porte en pierre est construite à la fin du XV° siècle. La seigneurie de Mont d’Astarac appartient aux vicomtes d’Aure-Larboust jusqu’en 1571 pour passer ensuite aux mains des familles Béon-Massés puis Timbrune.
À la Révolution, la commune est chef-lieu de canton sous le nom de « Montagnard ».
En juin 1968, Jean-Michel Lassure (universitaire de Toulouse le Mirail) découvre des peintures murales datant du XV° siècle dans l’église Saint-Laurent située sur le village. Aujourd’hui, ces peintures confèrent à Mont d’Astarac une certaine notoriété et permettent aux visiteurs de porter un réel intérêt au patrimoine de cette commune.