Moncorneil-Grazan

La commune de Moncorneil-Grazan est située sur la D40 reliant Aubiet à Mont d’Astarac, et la voie D27 menant à Masseube. À 8 km de Seissan et 9,5 km de Masseube, le village en bordure de l’Arrats est entouré de coteaux boisés et verdoyants. Belle vue sur les Pyrénées.
Moncorneil-Devant, Moncorneil-Dernier et Grazan ont fusionné par Edit Royal en 1821

Moncorneil-Grazan (Moncornelh e Grasan en gascon)
Moncorneil viendrait de Mont et corne.
Grazan viendrait de « Gratianum » le domaine de Gratius.

Mairie

Adresse : 32260 Moncorneil
Tél et Fax : 05.62.66.27.63
Mail : rf.oo1495605999danaw1495605999@lien1495605999rocno1495605999m.eir1495605999iam1495605999

Maire : Mr René PAGOTTO
Secrétaire : Juliette MARTIN
Heures et jours d’ouverture : Mardi de 14h à 16h30 et Vendredi de 9h à 12h30

Les élus

Maire : René PAGOTTO
Adjoints
1er : Serge MARQUILLIE
2ème : Francis LACOSTE
Conseillers municipaux :
BEAUCHET Alain, BEGUE Krystel, COMERES Valérie, DAVRINCHE Lucrezia, GILABERT Patricia, LIAGRE Christophe, MONCOMBLE Corinne, POURQUET Richard

Des chiffres

Altitude : 213 m
Superficie : 709 ha
Population : 175 habitants

Distance
Auch : 30 km
Toulouse : 86 km
Tarbes : 71 km

Scolaire

École primaire : Masseube-Seissan-Simorre
Collège : Masseube
Lycées : Mirande et Auch
Lycée Technique: Tarbes
Transports scolaires : Oui

Calendrier des manifestations

  • Fête du printemps le 1er dimanche de mai
  • Loto en février
  • Randonnée VTT le 3ème dimanche de juin
  • Course pédestre en septembre
  • Concours de pétanque en juillet
  • Noël des enfants en décembre
  • Concours de pêche tous les 1er samedis du mois

À voir

  • Eglise de Moncorneil
  • Château de Moncorneil, remanié (privé)
  • Chapelle de Grazan
  • Pigeonnier (privé)
  • Ferme pédagogique du Tuco

Historique

Grazan :
Le site est occupé très tôt puisque des outils d’époque préhistorique ainsi qu’une villa gallo-romaine à l’emplacement de la chapelle de Grazan y sont découverts dès le XVIII°siècle.
Cette église ainsi que la seigneurie sont données vers 950 au monastère de Simorre par Guillaume Auriol, Comte d’Aure. Un château seigneurial était situé à l’ouest du cimetière de Grazan au lieu-dit : Lalubie.
La chapelle rurale St-Hippolyte de Grazan est de fondation romane : clocher-mur à l’ouest, auvent au midi avec porte gothique, nef unique et abside semi-circulaire avec contrefort axial. L’intérieur est plafonné et ne présente pas de sculptures, mis à part un morceau de sarcophage avec décor végétal utilisé en réemploi dans la maçonnerie du porche. Dans la nef, une arcade cintrée sur la chapelle de la Vierge située au Midi. Le chevet est semi-circulaire, éclairé par des fenêtres cintrées à grisaille.

Moncorneil :
En 1302, une charte de Loix et Privilèges est accordée aux habitants de Montcorneilh. Au XIV° siècle, la terre est partagée entre deux seigneuries que séparent l’Arrats, rivière qui traverse la paroisse. La fille cadette qui reçoit la partie orientale épouse le Seigneur d’Estansan de la vallée d’Aure, son terroir devient Montcorneilh d’Estansan, qui deviendra Montcorneilh Devant.
La sœur aînée qui épouse Raymond de Labarthe, Seigneur d’Arné, reçoit la partie occidentale qui portera le nom de Montcorneilh d’Arné, puis Montcorneilh Dernier.

Patrimoine

Le château

Le château actuel, ancienne résidence de la famille comtale des La Barthe est pillé ou brûlé en 1588. Il sera reconstruit par l’architecte Guinaud Despéche en 1604-1608, à la demande de Jean de Buscat, nouveau propriétaire du château.
En 1618, la construction de la « Chapelle Domestique » dans la « Bassecour » du château est entreprise. Elle sera dotée de fonts baptismaux en 1721. Aujourd’hui, il ne reste rien de cette chapelle.
Le 28 Germinal an II, le château passé aux mains de la famille de Gironde est vendu comme bien national au citoyen Jean Benedent de Grazan. Le mobilier est vendu et dispersé.
En 1839, le château est séparé en deux parties. Aujourd’hui, le château appartient à deux propriétaires distincts. Il se présente comme un édifice quadrangulaire avec donjon carré et tours d’angles (privé – on ne visite pas).

L’église St-Jean-Baptiste

L’église St-Jean-Baptiste de Moncorneil est reconstruite au XIXe siècle sur la rive gauche de l’Arrats. Son chevet est à pans coupés. À l’ouest, un clocher-tour muni à sa base d’une arcade gothique au midi et d’une fenêtre gothique à l’ouest, et dans sa partie supérieure de deux fenêtres gothiques à chaque face, est dominé par une flèche couverte en ardoise. À l’intérieur, trois nefs sous voûte en croisée d’ogives occupent l’espace. Une tribune en bois se trouve à l’ouest. La nef principale comporte 4 travées délimitées par des piliers dont le chapiteau à moulures reçoit la retombée des arcades gothiques ouvrant sur les bas-côtés. Le bas-côté du nord dédié à la Vierge, sous voûte en croisée d’ogives, est éclairé par trois fenêtres gothiques à grisaille. Le bas-côté méridional dédié à St-Joseph présente la même disposition. Le chevet à 5 pans coupés sous plafond voûté est éclairé par les vitraux de St-Bernard, le Sauveur du monde et St-Jean-Baptiste, patron de l’église.