45 communes dans le département du Gers, au Sud-Ouest de la France

Monbardon

Située à l’extrême sud du département du Gers et limitrophe du département de la Haute-Garonne, la commune de Monbardon est accessible par la D171.
Elle est traversée par la Gimone du Sud au Nord. Les contours de la commune sont irréguliers et son relief accidenté explique le boisement relativement important des sols. La partie centrale de Monbardon qui se trouve sur la rive gauche de la Gimone est constituée d’un ensemble de hauts coteaux creusés par de nombreux ruisseaux affluents de la rivière.

Monbardon (Montbardon en gascon) proviendrait du germanique « Bardo » et du suffixe « onem » signifiant Le Domaine de Bardo ou bien de « Mons Bardonom » signifiant le Mont des Bardes.

Mairie

Adresse: Le Village – 32420 Monbardon
Tél-fax: 05 62 66 99 62
rf.eg1493166152naro@1493166152nodra1493166152bnom.1493166152enumm1493166152oc1493166152

Maire : ROUDEAU Francis
Secrétaire : Mme ROUX Catherine
Heures d’ouverture: Mardi de 9h00 à 12h00

Les élus

Maire : ROUDEAU Francis
Adjoints
1er : COTT Bernard
2ème : BRUNET Michel
Conseillers municipaux :
LOYER-CARRERE Martine, CAGNIN Viviane, REY Christophe, SAINT-BLANCART Isabelle.

Des chiffres

Altitude : 250 m
Superficie : 6,8 km²
Population : 86 habitants
Nom des habitants : Monbardonais
Distance
Auch : 40 km
Toulouse : 77 km
Tarbes : 86 km

Festivités-Animations

  • Fête communale le second dimanche de juillet
  • Salle polyvalente – capacité d’accueil de 200 personnes (renseignements auprès de la mairie) – boulodrome chauffé
  • Foyer rural – capacité d’accueil de 120 personnes (renseignements auprès de la mairie)
  • Comité des fêtes
  • Club de pétanque
  • Société de chasse
  • Club du 3è âge
  • Cercle des Anciens Combattants

A voir

  • L’église Sainte-Magdelaine et son clocher-mûr
  • La motte féodale au lieu-dit « Castets »

Historique

L’histoire de Monbardon est liée à ses deux châteaux.
Du XIè siècle au XVè siècle, le château primitif qui n’existe plus aujourd’hui, se trouvait sur la motte féodale au lieu-dit « Castets ». Ce castelnau de 1247 faisait partie sous l’Ancien Régime de la châtellenie de Villefranche dans le comté d’Astarac.
Le château actuel dit des « Castelpers » situé au nord du village a été construit sous Blaise de Monluc en 1528 dans un style Renaissance. Il a appartenu à la famille des Castelpers jusqu’en 1936; c’est à la mort de la dernière comtesse que ses héritiers ont d’abord vendu les terres puis ensuite la bâtisse. En 1946, une société juive en a fait l’acquisition dans le but de former de jeunes juifs à l’exploitation des kibboutzim. Enfin, en 1956 le château a été vendu à un propriétaire privé.