Manent-Montané

La commune de Manent-Montané est accessible par la D228 et la D128. Nichées au sein d’une campagne verdoyante, de belles maisons bourgeoises se laissent facilement découvrir telle « Le Château », « Deville » ou bien encore des fermes en équerre.

Manent-Montané (Manent e Montaner en gascon)

Mairie

Adresse: Le Village – 32140 Manent-Montané
Tél: 05 62 66 18 82
rf.eg1506365153naro@1506365153enatn1506365153om.tn1506365153enam.1506365153eiria1506365153m1506365153

Maire : LAFFORGUE Joseph
Secrétaire : Mme DE PIZZOL Doriane
Horaires d’ouverture de la Mairie :
Jeudi de 10h à 12h et de 13h30 à 16h30


Les élus

Maire : LAFFORGUE Joseph
Adjoints
1er : LAFFORGUE-FAGET Christiane
2ème : BORIES Christian
Conseillers municipaux : PUJOS Caroline, DUPUY Christophe, BARTHE-DENAX Frédéric, GAUCHER Lætitia.

Des chiffres

Altitude : 360 m
Superficie : 7,45 km²
Population : 93 habitants
Nom des habitants : Manentois

Distance
Auch :  39 km
Toulouse : 90 km
Tarbes :  73 km

Festivités-Animations

  • Comité des Fêtes
  • Salle des fêtes (renseignements auprès de la mairie)
  • Société de chasse
  • Rencontres autour de la Gastronomie le plus souvent durant le mois de septembre

À voir

  • Vestige ancien au lieu-dit « Barriqué »
  • Une motte féodale à Montané
  • L’église Saint-Germier au village

Historique

En 1300, les terres de Manent étaient un fief de la maison de Panassac dans le comté d’Astarac. Par mariages successifs, les De Castelbajac, les Labarthe, les Lamarque furent les seigneurs de Manent.
Les terres de Montané quant à elles passèrent de la famille des Béon à celle des Rochechouart puis enfin aux Lamothe-Izaux. En 1644, une police privée ordonna le passage de la seigneurie aux mains de César de Peguilhan.
Sous l’Ancien Régime, Manent-Montané appartenait à l’Archiprêtré de Castelanu-Magnoac. La paroisse de Manent était une annexe de Mont-d’Astarac et les deux communes faisaient partie de la châtellenie de Moncassin.