Lourties-Monbrun

Situées sur le chemin communal n°3, reliant Masseube, à la N129, à Labarthe, les communes de Lourties et Monbrun fusionnent en 1822 par Edit Royal. Le village est situé au milieu de coteaux boisés et verdoyants sur la crête dominant la vallée du Sousson. Le Cédon, affluent du Gers, prend sa source proche du village, au nord de celui-ci.

Lourties-Monbrun (Lortias e Montbrun en gascon).
Lourties provient du latin « hortus » signifiant petit jardin et Monbrun « Mont brun » (dû à la couleur du sol).
Géraud de Monbrun, oncle de Pierre d’Orbessan tirait sans doute son nom de Monbrun.

Mairie

Adresse : 32140 Lourties Monbrun
Tél et Fax : 05.62.66.09.11
Mail : rf.oo1510985766danaw1510985766@nurb1510985766nomse1510985766itruo1510985766leiri1510985766am1510985766

Maire : Karine MONFORT
Secrétaire de mairie : Véronique MARESTANG
Heures et jours d’ouverture : Mardi de 8h30 à 12h30 et Jeudi de 15h30 à 17h30

Les élus

Maire : Karine MONFORT
Adjoints : 1er : Annick BORNANCIN
2ème : Christophe STEFANI
Conseillers municipaux : ADER Karine, CAZAUX Béatrice, CAZCARRA Benoît, DUTOYA-DEBAIX Céline, GARCIA José, LASSERRE Chantal, MAHÉ Jérôme, MESSINE Sébastien, STEFANI Christophe

Des chiffres

Altitude : 280 m
Superficie : 980 ha
Population : 142 habitants

Distance
Auch : 25 km
Toulouse : 101 km
Tarbes : 70 km

Calendrier des manifestations

  • Fête locale le 3ème week-end de juillet

À voir

  • Église St-Jean-Baptiste
  • Canal de Monlaur
  • Sentier à thèmes

Patrimoine

L’église rurale, St Jean-Baptiste

L’église rurale, St Jean-Baptiste est entourée par le cimetière. Son clocher-mur triangulaire porte deux cloches abritées par un auvent en ardoises datant du 19ème siècle.On pénètre dans l’église par une porte située sous un porche orienté au midi. On peut voir une nef unique éclairée par une fenêtre cintrée au Nord. Les murs portent à mi-hauteur deux statues se faisant face en demi-relief, en plâtre, représentant St Joseph et la Vierge Marie. Ils sont décorés par une frise de draperies sur la presque totalité de la nef.
Le mur ouest supporte une tribune en bois sur toute la largeur.
Sur le mur nord, une cuve baptismale surmontée d’une peinture naïve à même le mur comporte deux volets en bois arrondi (ou une enveloppe convexe en bois). L’ensemble est original et plutôt rare.
Le plafond lambrissé présente de curieuses lames peintes. La restauration de l’édifice a permis d’éclaircir ce mystère. Au XVII° siècle, l’église a subi une surélévation d’environ 2 mètres, le plafond lambrissé qui était donc plus bas était décoré par une rosace centrale. C’est au cours des travaux que les lattes ont été dispersées, puis recouvertes de peinture blanche. En nettoyant le plafond et les murs lors de la restauration de l’église, on a mis à jour les lattes peintes ainsi que la frise murale qui marquait le haut de l’édifice.
La nef ouvre sur deux chapelles par deux arcades cintrées archivoltées en damier. Au Nord, chapelle dédiée à la Vierge, éclairée par un vitrail représentant la Vierge et l’Annonciation.
La chapelle de Sainte-Anne au midi, est éclairée par une fenêtre cintrée et présente elle aussi des peintures sur la partie sud-ouest. Ce sont des colonnes qui avaient pour but de donner une impression d’espace.
Une chaire du XIX°siècle sépare la nef du chevet.
Le chevet en pierres brutes est éclairé par deux vitraux représentant St Louis et le Christ-Roi, un oculus central datant de 1920 symbolise le baptême.
Cette église a reçu le 1er prix départemental au Concours des Rubans du Patrimoine pour la qualité de sa restauration en 2001

Le canal de Monlaur

Du Sud au Nord, la commune est traversée par le Canal de Monlaur. Construit entre 1848 et 1862 par l’ingénieur Montet pour des motifs militaires, le canal long de 29 km sert alors à alimenter les troupes napoléoniennes en grandes manœuvres l’été. L’eau est acheminée de la montagne par simple gravité de Sarrancolin à Lannemezan. De 1951 à 1959, le canal est prolongé jusqu’à Ornézan : il est utilisé aujourd’hui pour l’irrigation. De nombreux siphons permettent la circulation de l’eau en supportant les dénivelés.
La gestion de ces canaux est confiée à la Compagnie d’Aménagement des coteaux de Gascogne.

Le sentier à thèmes

Un sentier à thèmes d’une longueur de 7 km, intitulé « De Soulan en Paguère », a été inauguré en septembre 2002. Les différents thèmes signalés par des panneaux au long du parcours, sont les suivants :

  • Le Canal de Monlaur
  • Les Orchidées sauvages
  • La flore des coteaux calcaires
  • Le Larrazet (ruisseau)
  • La flore des sols humides
  • La flore des boulbènes